PEPS Matriciel

Projet UPE CNRS PEPS MATRICIEL : Lieux des migrants à travers des récits de vie : perceptions, émotions, mots, cartes

Le projet que nous proposons ici a pour objectif d’analyser des corpus oraux transcrits de récits de vie de migrants (populations espagnoles et portugaises) sous l’angle des lieux évoqués par les migrants dans leur parcours. L’objectif est de proposer un autre regard sur la migration en analysant, dans ce qui est rapporté par les migrants après leur arrivée dans leur lieu de destination, les émotions et opinions associées aux lieux de départ et lieux d’arrivée, avant et après l’épisode de migration. Le lieu est ici compris dans un sens large : le lieu désigné par un toponyme répertorié dans un dictionnaire de toponymes (le plus souvent un nom propre, par exemple France) mais aussi celui désigné par un nom générique, éventuellement précisé par un nom propre et qui permet par exemple d’évoquer les lieux d’arrivée, de transit, d’asile ; le type d’habitation : la maison, l’appartement, le meublé, le garni, etc. ; les noms donnés aux lieux de résidence : le quartier, la cité, etc. L’analyse s’attache au texte des récits de vie pour y identifier les lieux et les changements de perception associés. Les résultats d’analyse seront restitués sous forme cartographique qui permet de présenter sous forme synoptique les éléments dispersés dans les différents récits. L’accent sera porté sur l’articulation entre le singulier (le récit d’un ou quelques individus) et le commun (un lieu, éventuellement associé à un événement, qui a concerné un ou plusieurs groupes de population), et la mise en évidence d’éventuelles régularités.

Mots clés : récit de vie, carte perceptive, lieu subjectif, émotion

Disciplines : traitement automatique des langues, géomatique, géographie, cartographie

Participants : Catherine Dominguès (IGN, porteur), Serge Weber (UPEM, porteur), Carmen Brando (EHESS), Laurence Jolivet (IGN)

Experts : Sabine Bergler, Marie-Dominique Van Damme

Stagiaires : Marion Cargill, Esteban Lorente Galvez