Atelier SIG 2021/2022

L’atelier SIG est un espace participatif et collaboratif ouvert permettant à chacun d’avancer sur des problématiques spatiales propres à chacun. Il est destiné aux doctorants, post-doctorants, ingénieurs et chercheurs.

L’année universitaire est composée de trois cycles et chacun est à la fois constitué de trois séances. Chaque séance a lieu en une journée entière. Le matin, entre 10h et 12h30, sera dédié à un public débutant sous la forme d’une formation (atelier découverte). L’après-midi, entre 13h30 et 17h30, nous visons un public avec des connaissances de base en SIG qui souhaitent travailler sur un projet de recherche en lien avec les SIG; nous serons là pour vous conseiller et répondre vos questions.

Les séances auront lieu sur plusieurs adresses selon le cycle, voir ci-dessous.

Merci d’apporter un ordinateur portable (et une souris car c’est très pratique pour manipuler les logiciels).

Pour y participer, il est conseillé de s’inscrire auprès de psig-tech@ehess.fr.

Nous aurons le plaisir d’accueillir de conférenciers lors des ateliers pour nous parler de leur projet en géomatique et humanités numériques, cette information sera annoncée ultérieurement.

Encadrants : Eric Mermet (CNRS), Benoit Pandolfi (Sorbonne Univ.), Carmen Brando (EHESS)

1e cycle (à l’EHESS, dans la salle A516 (5e étage) au 54 boulevard Raspail)

  • 12 octobre, contenu ici
  • 18 novembre, contenu ici, cours ici
  • 16 décembre, contenu ici

2e cycle (à l’EHESS, dans la salle A516 (5e étage) au 54 boulevard Raspail)

3e cycle (dates à venir)

Séminaire EHESS TAIS 2020-2021

Séminaire méthodologique EHESS

Traitement et analyse de l’information spatialisée (TAIS)

Dates : 08/11/20 au 28/02/21

Les lundis, 14h30-16h30 

Lieu : Plateforme géomatique, EHESS, 54 Bd Raspail, Paris

Dans le tournant actuel que connaissent les Sciences Humaines et Sociales vers les Humanités Numériques, la spatialisation de l’information est une composante majeure que géographes, historiens, archéologues, sociologues, anthropologues, économistes, etc. mettent à profit pour faire émerger de nouvelles connaissances mais aussi pour présenter des cartographies résultantes de ces analyses. Dans ce contexte, les composantes​ spatiales mais aussi temporelles des données sont ainsi au coeur du processus d’élaboration d’une recherche en SHS.

Les outils pour la structuration de données, le traitement et l’analyse de l’information spatialisée tels que les systèmes d’Information Géographique (SIG), les outils pour le traitement statistique ou pour la spatialisation de données textuelles, apparaissent clairement comme une possibilité de mutualiser le travail de recherche, de comprendre les liens sous-jacents dans des données complexes, de pérenniser les données créées et enfin de valoriser visuellement des résultats de recherche. Ces outils induisent la mise en place de nouvelles logiques de recherche, au croisement de l’informatique, des mathématiques appliqués et de l’analyse statistique.

Ce séminaire présentera les outils nécessaires menant à la production de cartes statiques ou interactives, et qui reposent sur des données souvent à construire et à structurer à défaut de les trouver dans des entrepôts toujours grandissants.

Ce séminaire qui se propose d’être un lieu d’échange et de pratiques sur différentes expériences menées à la plateforme géomatique de l’EHESS est avant tout une formation pratique initiale sur les outils géomatiques pour l’analyse des données spatialisées. La formation aura lieu dans la salle informatique et pourra donner lieu à la validation de 6 ECTS. Elle est ouverte sur inscription, le nombre de places de la salle informatique étant limité.

Objectif : au cours de cette formation seront parcourues les bases générales théoriques et pratiques des outils géomatiques pour l’analyse des données spatialisées.

Public : étudiants en master, ouvert sur inscription (15 places).

Prérequis : cette initiation étant à la fois théorique et pratique, une utilisation aisée de l’outil informatique est nécessaire.

Les inscriptions sont à réaliser à notre adresse.

Ateliers SIG – 2021/2022

L’atelier SIG est un espace participatif et collaboratif ouvert permettant à chacun d’avancer sur des problématiques spatiales propres à chacun. Il est destiné aux doctorants, post-doctorants, ingénieurs et chercheurs.

L’année universitaire est composée de trois cycles et chacun est à la fois constitué de trois séances. Chaque séance a lieu en une journée entière. Le matin, entre 10h et 12h30, sera dédié à un public débutant sous la forme d’une formation (atelier découverte). L’après-midi, entre 13h30 et 17h, nous visons un public avec des connaissances de base en SIG qui souhaitent travailler sur un projet de recherche en lien avec les SIG; nous serons là pour vous conseiller et répondre vos questions.

Les séances auront lieu sur plusieurs adresses selon le cycle, voir ci-dessous.

Merci d’apporter un ordinateur portable (et une souris car c’est très pratique pour manipuler les logiciels). Les séances du dernier cycle de l’année (avril, mai et juin) auront lieu à l’Institut des systèmes complexes au 113 Rue Nationale, 75013 Paris.

Pour y participer, il est conseillé de s’inscrire auprès de psig-tech@ehess.fr.

Nous aurons le plaisir d’accueillir de conférenciers lors des ateliers pour nous parler de leur projet en géomatique et humanités numériques, cette information sera annoncée ultérieurement.

Encadrants : Eric Mermet, Benoit Pandolfi, Carmen Brando

1e cycle (à l’EHESS, en salle A516, 5e étage, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris)

  • 12 octobre, contenu ici
  • 17 novembre, contenu ici, cours ici
  • 8 décembre, contenu ici

2e cycle (lieu à venir)

3e cycle (lieu à venir)

Séminaire EHESS TAIS 2020-2021

Séminaire méthodologique EHESS

Traitement et analyse de l’information spatialisée (TAIS)

Dates : 02/11/20 au 22/02/21

Les lundis, 15h-17h 

Lieu : Salle informatique de formation, EHESS, 105 Bd Raspail, Paris

Dans le tournant actuel que connaissent les Sciences Humaines et Sociales vers les Humanités Numériques, la spatialisation de l’information est une composante majeure que géographes, historiens, archéologues, sociologues, anthropologues, économistes, etc. mettent à profit pour faire émerger de nouvelles connaissances mais aussi pour présenter des cartographies résultantes de ces analyses. Dans ce contexte, les composantes​ spatiales mais aussi temporelles des données sont ainsi au coeur du processus d’élaboration d’une recherche en SHS.

Les outils pour la structuration de données, le traitement et l’analyse de l’information spatialisée tels que les systèmes d’Information Géographique (SIG), les outils pour le traitement statistique ou pour la spatialisation de données textuelles, apparaissent clairement comme une possibilité de mutualiser le travail de recherche, de comprendre les liens sous-jacents dans des données complexes, de pérenniser les données créées et enfin de valoriser visuellement des résultats de recherche. Ces outils induisent la mise en place de nouvelles logiques de recherche, au croisement de l’informatique, des mathématiques appliqués et de l’analyse statistique.

Ce séminaire présentera les outils nécessaires menant à la production de cartes statiques ou interactives, et qui reposent sur des données souvent à construire et à structurer à défaut de les trouver dans des entrepôts toujours grandissants.

Ce séminaire qui se propose d’être un lieu d’échange et de pratiques sur différentes expériences menées à la plateforme géomatique de l’EHESS est avant tout une formation pratique initiale sur les outils géomatiques pour l’analyse des données spatialisées. La formation aura lieu dans la salle informatique et pourra donner lieu à la validation de 6 ECTS. Elle est ouverte sur inscription, le nombre de places de la salle informatique étant limité.

Objectif : au cours de cette formation seront parcourues les bases générales théoriques et pratiques des outils géomatiques pour l’analyse des données spatialisées.

Public : étudiants en master, ouvert sur inscription (15 places).

Prérequis : cette initiation étant à la fois théorique et pratique, une utilisation aisée de l’outil informatique est nécessaire.

Les inscriptions sont à réaliser à notre adresse.

_____________________________________________________________________

Séances :

Séance #1 / 2 NOV. 2020 : lien vers les contenus

Séance #2 / 9 NOV. 2020 : lien vers les contenus

Séance #3 / 16 NOV. 2020 : lien vers les contenus

Séance #4 / 30 NOV. 2020 : lien vers les contenus

Séance #5 / 7 DÉC. 2020 : lien vers les contenus

Séance #6 / 14 DÉC. 2020 : lien vers les contenus

Séance #7 / 4 JANV. 2021 : lien vers les contenus

Séance #8 / 11 JANV. 2021 : cette séance était consacrée à la présentation des projets des participants.

Séance #9 / 18 JANV. 2021 : lien vers les contenus


25 JANV. 2021
1 FÉVR. 2021
8 FÉVR. 2021

 

Atelier de cartographie sensible 2019/2020

Atelier de cartographie sensible : représenter la perception de l’espace

2e et 4e lundis du mois de 13h à 15h (salle de la plateforme géomatique, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 9 mars 2019 au 25 juin 2019

Voir la page Facebook du séminaire

Séance #1 (5/03/2019) : Introduction

Support du cours : ici / Liste des thématiques : ici

Séminaire EHESS TAIS 2019-2020

Séminaire méthodologique EHESS

Traitement et analyse de l’information spatialisée (TAIS)

Dates : 04/11/19 au 24/02/20

Lundi, 15h-17h 

Lieu : Salle informatique de formation, EHESS, 105 Bd Raspail, Paris

La spatialisation de l’information est une démarche méthodologique présente dans des disciplines diverses en sciences humaines et sociales telles que la géographie, l’archéologie, l’histoire, l’ethnologie, l’anthropologie, etc. Dans ce contexte, les composantes​ spatiale et temporelle des données est ainsi au cœur des recherches. Les logiciels pour le traitement et l’analyse de l’information spatialisée tels que les systèmes d’Information Géographique (SIG), les outils pour le traitement statistique (comme R) et le partage en ligne de ces données ainsi que pour la spatialisation des données textuelles, apparaissent comme un moyen de faire travailler concrètement les chercheurs ensemble. Ces outils induisent la mise en place de nouvelles logiques de recherche. Pour être pleinement opérationnels, ils ne peuvent être dissociés des acteurs, qui dialoguent, négocient et adaptent des cultures et solutions techniques qui leur sont propres. Ce séminaire se propose d’être un lieu d’échange sur différentes expériences menées en géomatique à l’EHESS et dans d’autres institutions. La formation initiale pourra donner lieu à la validation de 6 ECTS.

Objectif : Au cours de cette formation seront parcourues les bases générales théoriques et pratiques des outils géomatiques pour l’analyse des données spatialisées.

Public : Etudiants en Master et doctorants, ouvert sur inscription (15 places).

Prérequis : Cette initiation étant à la fois théorique et pratique, une utilisation aisée de l’outil informatique est nécessaire.

Les inscriptions sont à réaliser à notre adresse.

_____________________________________________________________________

Séance 1 : 1 – présentation générale, 2 – informations pratiques, 3 – fichier projet Qgis

Séances 2&3 : 1 – les SIG, 2 – bases de données et spécifications, 3 – fichier projet Qgis

Séance 4 : 1 – fichier projet QGIS v2

Séance 5 : 1 – présentation, 2 – fichier projet QGIS v3

Séance 6 : 1 – fichier projet QGIS

Séance 7 : 1 – fichier projet QGIS, 2 – présentation PTM – chantier annuaires et adresses par Gabriela Elgarrista, 3 – fichier d’adresses historique issues de l’annuaire

Séances 8 & 9 : 1 – fichier projet QGIS 2 – tableur de personnes

Ateliers SIG 2019/2020

L’atelier SIG est un espace participatif et collaboratif ouvert permettant à chacun d’avancer sur des problématiques spatiales propres à chacun. Il est destiné aux doctorants, post-doctorants et chercheurs de l’EHESS.

L’année universitaire est composée de trois cycles et chacun est à la fois constitué de trois séances. Chaque séance a lieu en une journée entière. Le matin, entre 10h et 12h30, sera dédié à un public débutant sous la forme d’une formation (atelier découverte). L’après-midi, entre 14h30 et 18h, nous visons un public avec des connaissances de base en SIG qui souhaitent travailler sur un projet de recherche en lien avec les SIG; nous serons là pour vous conseiller et répondre vos questions.

Les séances auront lieu dans la salle A516 (5e étage) du site de l’Ehess au 54 boulevard Raspail, merci d’apporter un ordinateur portable (et une souris car c’est très pratique pour manipuler les logiciels). Les séances du dernier cycle de l’année (avril, mai et juin) auront lieu à l’Institut des systèmes complexes au 113 Rue Nationale, 75013 Paris.

Pour y participer, il est conseillé de s’inscrire auprès de psig-tech@ehess.fr.

Nous aurons le plaisir d’accueillir de conférenciers lors des ateliers pour nous parler de leur projet en géomatique et humanités numériques, cette information sera annoncée ultérieurement.

Dates des ateliers pour 2019-2020 :

1e cycle (à l’EHESS)

    • 8 octobre, le lien du cours est ici.
    • 5 novembre, le lien du cours est ici (ressources du TP : données, carte Niamey)
      • entre 13h30 et 14h30, Michaël Gasperoni et Benoit Pandolfi, nous présenterons « Un atlas géomatique et multimédia de la présence juive en Europe du Sud du XVe au XIXe siècle ».
    • 3 décembre, 
      • entre 13h30 et 14h30, Alexandre Wauthier, nous présentera « Le Paris coloré d’Albert Kahn : exploitation numérique des Archives parisiennes de la planète (1910-1937) »

2e cycle (au centre Roland Mousnier / Sorbonne Université)

    • 21 janvier
      • le lien du cours est ici
      • entre 13h30 et 14h30, Eric Mermet et Carmen Brando, présentent « La plateforme Omeka-S d’annotation sémantique Oronce Fine »
    • 25 février
      • le lien du cours est ici, les données vectorielles ici, les données raster ici
      • entre 13h30 et 14h30, Motasem Alrahabi (Labex OBVIL, Sorbonne Université) présente les plateformes de fouille de données textuelles développées à l’OBVIL 
    • 19 mars

3e cycle (à l’ISC – 113 rue Nationale)

    • 23 avril
    • 28 mai
    • 25 juin

Atelier de cartographie sensible 2018-2019

Atelier de cartographie sensible : espace vécu, espace perçu

1er et 3e mardis du mois de 9 h à 13 h (salle de la plateforme géomatique, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 5 mars 2019 au 18 juin 2019

Voir la page Facebook du séminaire

Séance #1 (5/03/2019) : Introduction

Support du cours : ici / Liste des thématiques : ici

Séance #2 (2/04/2019) : Cartographier la perception d’un usager à vélo

Description du protocole : ici / Support du cours sur la sémiologie graphique : ici

Enregistrements audio : ici et ici

Séance #3 (16/04/2019) : Perception de la nature

Support du cours ici invitée : Marianne Cohen

Séance #4 (7/05/2019) : Construction de protocoles

Support ici

Séance #5 (21/05/2019) : Collaboratif & sémiologie

Support ici, invité : Benoît Feildel lien présentation

Séance #6 (4/06/2019) : Comparer les regards

Support ici, invités Eric Tabouchi, Roberto Casati

Séance #7 (18/06/2019) : Synthèse

Support ici, résultats analyse des annotations par un graphe ici, discussion avec Elise Olmédo

Fertilizers and GIS

L’utilisation des engrais. dans les sociétés rurales du passé est très mal connu. Ces pages visent à restituer les usages passés des différents types de fertilisants : artificiels, chimiques, synthétiques, organiques, etc.

Ce projet sera alimenté grâce au dépouillement de différents types sources : Enquêtes agricoles, Statistiques douanières, statistiques économiques, statistiques de transport, séries de prix, archives des entreprises, archives syndicales, archives administratives locales, etc.

Nous fournissons ci-dessous deux exemples de ce qu’il est possible de réaliser à l’aide de l’enquête agricole de 1862 et de la statistique du cabotage de la même année.

Mentions d’utilisation de tourteaux oléagineux comme engrais (enquête 1862 AN)

Cabotage en Méditerranée (1862) – Tourteaux oléagineux

Accès aux données présence des engrais par canton: ici

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Oronce Fine à l’atelier HumaNS’2018@Sageo

La plateforme collaborative en ligne Oronce Fine sera dévoilée le 6 septembre à Montpellier lors de l’atelier Humanités numériques spatialisées (HumaNS’2018) tenu avec la conférence francophone SAGEO

Cette plateforme conforme aux technologies et standards du Web sémantique a pour objectif d’être le lieu d’accueil des données des projets scientifiques issus des disciplines, terrains et temporalités divers en sciences humaines et sociales. A travers cet outil, le projet Oronce Fine se propose principalement de faciliter l’intégration et le partage de documents anciens intégrant de multiples dimensions spatio-temporelles (cartes et plans anciens, données géographiques format vecteur, images satellite, photographies, textes) et enrichis par des vocabulaires du Web de données. Elle a enfin pour objectif d’être un outil de travail collaboratif pour entre autres des historiens et des archéologues, ainsi que d’être consultable par un large public.

Le résumé étendu est d’ores et déjà en ligne ainsi que le programme de l’atelier HumaNS.

Séminaire EHESS TAIS 2018-2019

Séminaire méthodologique EHESS

Traitement et analyse de l’information spatialisée (TAIS)

Dates : 05/11/18 au 11/02/19, sauf le 26/11 (24h)

Lundi, 13h-15h 

Lieu : Salle informatique de formation, EHESS, 105 Bd Raspail, Paris

La spatialisation de l’information est une démarche méthodologique présente dans des disciplines diverses en sciences humaines et sociales telles que la géographie, l’archéologie, l’histoire, l’ethnologie, l’anthropologie, etc. Dans ce contexte, les composantes​ spatiale et temporelle des données est ainsi au cœur des recherches. Les logiciels pour le traitement et l’analyse de l’information spatialisée tels que les systèmes d’Information Géographique (SIG), les outils pour le traitement statistique (comme R) et le partage en ligne de ces données ainsi que pour la spatialisation des données textuelles, apparaissent comme un moyen de faire travailler concrètement les chercheurs ensemble. Ces outils induisent la mise en place de nouvelles logiques de recherche. Pour être pleinement opérationnels, ils ne peuvent être dissociés des acteurs, qui dialoguent, négocient et adaptent des cultures et solutions techniques qui leur sont propres. Ce séminaire se propose d’être un lieu d’échange sur différentes expériences menées en géomatique à l’EHESS et dans d’autres institutions. La formation initiale pourra donner lieu à la validation de 6 ECTS.

Objectif : Au cours de cette formation seront parcourues les bases générales théoriques et pratiques des outils géomatiques pour l’analyse des données spatialisées.

Public : Etudiants en Master et doctorants, ouvert sur inscription (15 places).

Prérequis : Cette initiation étant à la fois théorique et pratique, une utilisation aisée de l’outil informatique est nécessaire.

Les inscriptions sont à réaliser auprès de notre adresse.

Séance 1 :  1 – informations pratiques,  2 – présentation plateforme,  
3 – standards, normes et SHS

Séance 2 : Présentation du projet des 9 de Transilie

Séance 3 : présentation Oronce Fine, lien du cours géoréférencement, lien des données

Séance 4 : depot georef

Séances 5&6 : TP QGIS

Accès à la plateforme Omeka-S : http://psig.huma-num.fr/omeka-s/login

Séances 7&8 : TP Python (corrections)

Séances 9&10 : TP Web

Le rendu est à nous envoyer par mail avant 29/04/2019

La plateforme géomatique à l’atelier DigitHum 2018 : Usages et formats de la cartographie

Eric Mermet a présenté les travaux de la plateforme Géomatique de l’Ehess lors de la journée d’étude Atelier Digit_Hum 2018 – Usages et formats de la cartographie, organisée par le Labex Transfers à l’Ecole normale supérieure de Paris. 

Merci à ceux et celles qui ont montré intérêt par notre travail et n’oubliez pas de nous écrire à psig-tech(at)ehess(dot)fr, afin de participer à nos ateliers de formation en systèmes d’information géographique et prochainement en traitement automatique des langues (TAL).

Source : https://twitter.com/labex_TransferS/status/1047838622630793217 

Oronce Fine à Toulouse !

Mis en avant

Le projet PSL Oronce Fine participe au Colloque international Chemins de saint-Jacques-de-Compostelle en France :  patrimoine, territoires, historicité du 25 au 27 octobre. La plateforme Omeka-S et son module d’annotation sémantique de ressources cartographiques sera présentée par Eric Mermet, ingénieur de recherche au CNRS, et les fonds documentaires du Chemin de Saint Jacques disponibles et valorisés dans cette plateforme seront exposés par Jean Passini, directeur de recherche au CNRS (CRH/EHESS).

Venez voir ce travail lors de la séance – Collecter des données sur les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle : entre cartes, croix et perceptions le 26 octobre.

Vous pouvez retrouver le programme du colloque en ligne.