Référentiels​ ​géo-historiques​ ​sémantisés​ ​pour​ ​les​ ​humanités – Atelier​ ​Campus​ ​Condorcet

Première journée de l’atelier Condorcet

le 7 décembre 2017 à l’École nationale des chartes

Le recours aux SIG pour l’indexation, la cartographie et l’analyse des sources est croissant. Des référentiels de données géo-historiques existent mais leur hétérogénéité et la difficulté d’intégration qui en découle, découragent leur utilisation dans d’autres contextes. Cet atelier, en réunissant les équipes spécialisées du Campus Condorcet, vise à tirer parti des possibilités offertes par le Web de données pour favoriser le partage et l’intégration des référentiels qu’elles maintiennent.

Accueil – café à 10h15

Matinée

1. Introduction (C. Brando, V. Jolivet)

10h30-10h45

Cet atelier ne vise pas à spécifier un format commun ; il ne vise pas à normaliser les méthodes de production des données géo-historiques ou leur utilisation. Son objectif n’est pas de construire une plateforme commune. Nous nous proposons modestement de réfléchir aux bénéfices du liage (linking) des données géo-historiques que nous produisons, et aux usages que nous envisageons (SIG, signalement documentaire, annotation de corpus, etc.). Quelles sont les conditions et les actions utiles pour produire ces liens ? Nous expérimenterons à partir de nos jeux de données, en vue de rendre possibles certains liens à l’issue de notre seconde journée (livrable). Nous analyserons ensemble les possibilités offertes par les approches en Linked Open Data (LOD).

2. Présentations courtes (10 mn)

10h45-11h45

Les participants présentent les projets auxquels ils sont associés, en mettant l’accent sur :

  • les jeux de données (datasets) disponibles
  • la structuration de ces données : format, standard ?
  • les objectifs du liage des données géo-historiques
  • des propositions : définition des objectifs collectifs, organisation du travail, etc.

Ci-dessous, une liste indicative des projets portés. Chacun abordera les projets et questions de son choix.

Alpage (H. Noizet, P. Rouet)

http://alpage.huma-num.fr/fr/

Plateforme d’information géo-historique sur Paris.

Biblissima (E. Frunzeanu)

http://beta.biblissima.fr/fr/repomap-locations

Des référentiels de lieux pour localiser des fonds et des objets.

Centre d’onomastique des AN (S. Nadiras)

http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/web/guest/centre-d-onomastique

Documentation relative aux noms de lieux et de personnes ainsi qu’aux autres types de noms propres (cours d’eau, rues et voies, relief…) de l’ensemble du territoire français.

Dictionnaire topographique de la France (O. Canteaut)

http://cths.fr/dico-topo/

Toponymes anciens et modernes de la France, avec attestations et liens vers les données INSEE.

GeoHistoricalData (B. Duménieu)

http://www.geohistoricaldata.org/

Étude des évolutions territoriales à différentes échelles.

Oronce Fine (E. Mermet)

https://psigehess.hypotheses.org/oronce-fine

Plateforme web sémantique d’intégration et de partage de documents anciens intégrant des dimensions spatio-temporelles.

Pause café, 11h45

3. Discussion libre

12h-12h45

Buffet, 12h45

Après-midi

4. « Les référentiels géo-historiques LOD : objectifs, formats, API », Marion Brunet et Guillaume Guebin (ENSG)

13h45-14h20

Marion Brunet et Guillaume Guebin sont élèves ingénieurs de l’École nationale en sciences géographiques. Ils présenteront un état de l’art des référentiels géohistoriques LOD en insistant sur les initiatives en cours pour le liage des données géo-historiques.

14h20-14h45

Questions, discussion sur les modèles de données

Pause, 14h45

4. Intervention de Ruth Mostern

15h-16h

University of Pittsburgh – World History Center Director and leading investigator of the World Historical Gazetteer projecthttp://whgazetteer.org/

Over a three-year period (2017-2020), the World-Historical Gazetteer (WHG) project will produce a data store and associated software and services supporting collaborative digital and data-driven historical scholarship at the global scale. This Linked Open Data (LOD) system will focus significantly but not exclusively on the centuries since 1500.

5. Discussion libre

16h-17h

Définition des objectifs communs à court terme (atelier J2) et à plus long terme (éventuels projets). Définition du livrable et du plan de travail. Organisation du travail collaboratif. Création du compte GITHUB pour partager des ressources.

Références

Ruth Mostern, Placing Names: Enriching and Integrating Gazetteers, Indiana University Press 2016 (edited with Humphrey Southall and Merrick Lex Berman).

Pelagios Commons : http://commons.pelagios.org/

Pleiades : https://pleiades.stoa.org/

Periodo : http://perio.do/

World-Historical Gazetteer : http://kgeographer.com/

Map the Museum : http://mapthemuseum.org.uk/

Google ancient places : https://googleancientplaces.wordpress.com/about/

Onoma – Ministère de la culture :

http://www.culturecommunication.gouv.fr/Divers/Harmonisation-des-donnees-culturelles/Referentiels/Le-referentiel-des-acteurs-historiques/ONOMA

Data.bnf : http://data.bnf.fr/

PastPlace: http://www.pastplace.org/

Finnish Ontology Service of Historical Places and Maps : http://dev.hipla.fi/

Getty Thesaurus of Geographic Names :

http://www.getty.edu/research/tools/vocabularies/tgn/index.html

Thesaurus pactols: http://pactols.frantiq.fr/opentheso/

Symogih : http://www.symogih.org/?q=named-places-list

Cours SIG (2015-2016)

Formation : Les Systèmes d’Information Géographique, un outil pour l’interdisciplinarité

Dates : 06/11/16 au 02/02/17

Lieu : Salle informatique de formation, EHESS, 105 Bd Raspail, Paris

Les systèmes d’information géographique regroupent l’ensemble des méthodes et outils liés à l’exploitation des informations et des données spatialisées.

Objectif : Au cours de cette formation seront parcourues les bases générales théoriques et pratiques des systèmes d’information géographique.

Public : Etudiants en Master, doctorants et chercheurs. Des groupes pourront être définis en fonction du nombre d’inscrits.

Prérequis : Cette initiation étant à la fois théorique et pratique, une utilisation aisée de l’outil informatique est nécessaire.

Les inscriptions sont à réaliser auprès de notre adresse avant le 15 octobre 2016.

Informations et programme définitif:

https://enseignements-2016.ehess.fr/2016/ue/627/

 

Séance 1 (du 6/11/2015)

Les documents relatifs à la première séance sont disponibles ici :

– Support organisation séminaire ici

– Support de cours introductif aux SIG ici

– Manuel DynMap 9 et un exemple de projet de webmapping : Recif-Reagit : ici

– Spécification de saisie Etat-major ici

Séances 2 & 3 (des 13/11/2015 et 20/11/2015)

TP 1 & 2 Qgis :

– Si besoin : téléchargement de Qgis ici

– Support de TP pour Qgis ici

– Données TP Qgis à télécharger ici

Séances 4, 5, 6 (des 27/11/2015, 4/12/2015, 11/12/2015)

Retour à la saisie collaborative sur DynMap (login/password : Votrenom_Etat-major)

Voir le document de spécification de saisie des limites administratives ici

Séance 7 (18/12/2015)

Tp GPS : données

Séances 8 & 9 (08/01/2016 & 15/01/2016)

Séances 10 & 11 (22/01/2016 & 29/01/2016)